Home » News

The Loop

22 février 2011 5 Commentaires

Apres Vientiane, nous avons commencé à descendre dans le sud du Laos, avec pour première étape: Thakhet.

Alors à Thakhet, y’a rien à faire. Mais vraiment rien.

Par contre, c’est un super point de départ pour une randonne de 3/4 jours dans la campagne environnante, appelée « The Loop » (La boucle). C’est Mr Ku, un loueur de motos qui gère le truc. En gros, il loue ses bécanes pour plusieurs jours, vous file une carte avec un itinéraire avec les principaux points d’intérêt (cascades, grottes, points de vue) et les indispensables: stations essences, garagistes, guest-house et banques. Au dos de la carte, les expressions basiques pour s’exprimer en lao, en cas de problèmes ou juste pour discuter.

Une tape sur l’épaule, un « good luck » et nous voilà parti pour 3 jours !

Jour 1:

On se familiarise avec la moto sur des routes plutôt convenables. Pas de circulation, du soleil et des beaux paysages, ça commence bien !

Premières visites de grottes le matin, une rigolote avec plein de mini bouddhas dedans. Une autre plus sportive, ou des gamins du coins nous servent de guide. Ils sautent de pierre en pierre comme des cabris, et nous derrière, on galère (surtout Claire) Pas facile de sauter d’une pierre acérée a une autre, avec de l’eau en dessous. Ca fait marrer les gamins, mais au concours de ricochets, c’est Yann qui gagne leur admiration.

Repas le midi dans un mini marche de bord de route, avec que des locaux rigolos qui essayent de nous parler anglais. On essaye de parler lao, mais c’est un échec. On a pas du tout le bon accent, ça marche mieux quand on leur montre le mot écrit :)

Par contre, on se rend compte qu’ils vendent discrètement des écureuils et des rats morts. On se dit que dorénavant on évitera la viande dans les boui-boui, le riz et les légumes, c’est bien aussi.

Dans l’après-midi, une belle route s’offre à nous, jusqu’aux 10 derniers kilomètres ou la route s’est transformée en piste caillouto/sableuse. Pas facile avec des roues de scooter !

Arrivée dans une guest-house toute mignonne sur le bord d’un lac. On y a rencontré d’autres « loopers »  (Josu, l’espagnol, Ray, l’anglais et Milan, de Hong Kong) avec qui on décide de continuer la route. Et on a bien fait, on s’est bien marrés  avec eux.

Jour 2:

Les choses sérieuses commencent. La fameuse piste caillouto/sableuse se continue pendant plus de 60km. On met 4 heures à les parcourir. Aucun d’entre nous ne tombe (nous sommes maintenant 4 motos) ce qui tient du miracle.  Le seul incident notable est un pneu dégonflé pour notre compagnon espagnol, ce qui nous permet de nous arrêter dans les villages locaux pour demander de l’aide. On y rencontre des gens charmants et souriants, malgré leur peu de moyens (pas encore d’électricité ni d’eau courante dans cette région) Ça nous a touché ! Et la barrière de la langue n’a pas empêchée des rencontres très amicales. Un des meilleurs souvenirs du voyage !

A la fin de la piste de l’enfer, on en ressort couleur camouflage/poussière/marron, mais heureux. Le reste de la journée se fait sur une route plus agréable, avec toujours de très beaux paysages, mais l’expérience de la matinée nous a littéralement explose les fesses, donc on est contents d’arriver le soir.

Jour 3:

Visite d’une grotte géante le matin. Sérieusement, on croyait pas qu’un décor pareil pouvait exister ailleurs que dans les films. C’est une rivière qui a creuse un boyau naturel de 7km sous la montagne. On les parcourt en pirogue à moteur, avec vraiment l’impression de s’enfoncer au centre de la terre. Seulement une petite partie du trajet est éclairée, ou on a pu admirer stalactites et stalagmites. Sinon, c’était complètement dans le noir, avec pour seul éclairage nos lampes frontales. Yann a cherché d’éventuels dragons ou dinosaures, c’est avec déception qu’il est sorti bredouille de la grotte.

On a ensuite traversé un parc naturel et plein de villages ou tout le monde nous lançait des grands « Sabaidee » (Bonjour en laotien) tout en souriant et tout ça nous a ramené à notre point de départ en fin d’après-midi. Et comme tout le long du trajet, il a fallu slalomer entre les vaches, les chiens, les chats, les chèvres et les poules qui choisissent  TOUS de traverser la route quand on passe. En tout, une boucle de 450km parcourue en 3 jours.

On a rendu la moto a Mr Ku, qui a paru étonné quand on lui a dit qu’on avait eu aucune panne (« You’re very lucky! ») Ça rassure… Une bonne douche, une bonne bière et plein d’anecdotes à raconter à ceux qui comptaient partir le lendemain pour la même aventure que nous !

On a fait des photos bien sûr, que vous pouvez trouver ici.

Mais on surtout fait plein plein de vidéos, qu’on va monter pour faire un petit film, histoire que ça soit plus parlant ! On vous tient au courant !

5 Commentaires »

  • Tweets that mention Les Atours du Monde » Blog Archive » The Loop -- Topsy.com said:

    […] This post was mentioned on Twitter by Les atours du monde, Les atours du monde. Les atours du monde said: {nouveau post}: The Loop http://plouf.o2switch.net/wickedawesomeblog/2011/02/22/the-loop/ […]

  • cécile said:

    ça à l’air trop bien, je suis trop jalouse :D

  • BOYER FAMILY said:

    Trop beau, dehors comme dessous ! vivement le film, manque plus que les odeurs, quoi !! bisous MOM

  • agnouska said:

    sont vraiment magnifiques les paysages!!!
    hate de la video pour sentir les cheveux dans le vents
    je vous embrasse fort fort
    bsitos

  • B,Head said:

    Nice job!….i keep waiting for the video…Josu(l´espagnol?);)see you in a couple of days.

Laisser un commentaire